samedi 25 août 2007

La maladie des informaticiens

Et non, je ne vais pas vous parler de l'addiction des informaticiens à leur ordinateur.
Mais plutôt du Syndrôme du Canal Carpien, ie un problème au poignet.
Une petite définition :
"Le syndrome du canal carpien est dû à la compression du nerf médian au poignet, dans son passage vers le canal carpien" (source).
Cette maladie touche essentiellement les informaticiens (à cause de la souris et du clavier), mais aussi les gens qui font beaucoup de vélo (les facteurs par exemple) ou les instituteurs (quans ils écrivent au tableau).
Grosso modo, si vous avez parfois des fourmis dans les doigts, des chocs électriques dans le poignet, vous êtes susceptibles de développer ce syndrôme.
Pour les informaticiens, il existe(rait ?) des solutions pour prévenir la maladie :
  1. Arrêter l'informatique (trop dur pour vous...)
  2. Bouger la souris avec les pieds (je vais tester)
  3. S'équiper des meilleurs accessoires ergo-techno-geeks du marché.
Pour ce dernier point, plusieurs gammes de produits; pour les débutants, les petits coussins repose-poignets :

Pour la souris

Pour le clavier
Et pour les gens qui souhaitent le top du top, il existe un clavier ergonomique et une "souris verticale" chez Evoluent. Grâce à la souris verticale, votre poignet n'est plus tordu, et a une position plus naturelle :



La souris verticale coute dans les 80$ (environ 65€), mais je n'ai pas trouvé de distributeur en France.
D'après plusieurs tests, après une petite phase d'adaptation, ça fonctionne très bien (voir ici).
Si des gens souhaitent acheter cette souris, je suis intéressé de connaitre leurs impressions.

Grâce au clavier chez ComfortKeyboard :
  • Utilisation minimale de la souris, toutes les touches peuvent être redéfinies
  • Plus de torsion du poignet, les pavés de touches sont inclinables
  • Plus besoin d'étendre son bras à droite pour accéder au pavé numérique, il est au centre !
Malheureusement pas achetable en ligne...

Merci à Val pour son aide à la rédaction de cet article ;-)

Aucun commentaire: